St Médard-Périgord noir

Publié le par guidon targonnais

8 Mai 09 : 207 kms
A l'initiative du club de St Médard en Jalles, c'est le genre de randos que j'apprécie car je n'ai personne pour la logistique donc, il faut que je parte et revienne par mes propres moyens. Le club organisateur s'est chargé  de faire suivre les bagages.Les organisateurs à l'accueil
Deux fois 200kms pour rejoindre Le BUISSON de CADOUIN, 52 vélos droits et un vélo horizontal. Au départ, j'ai retrouvé avec plaisir le club de Monségur (mon ancien club). Un café, pipi, le briefing et on y va !
Départ vers 07h00 direction les Landes Girondines, c'est plat jusqu'à CADILLAC, je savais que je pourrais rester dans les roues. Jai dû répondre au flot habituel de questions sur les vélos couchés, ainsi la route est vite passée. Je savais aussi qu'à partir de Peytoupin, je serais seul. A GORNAC j'ai retrouvé un gars qui a eu un coup de pompe, nous avons fait la route ensemble jusqu'au ravito de RIMMONS. Bon, je n'étais pas le dernier, quelques uns ont fait quelques détours supplémentaires en s'égarrant.
Direction Duras Eymet, Issigeac par la vallée du Dropt, ça roule bien. Passé NAUSSANES, le changement de paysage est radical, on entre dans les forêts vallonées de Dordogne.BEAUMONT du Périgord
J'étais déjà passé à BEAUMONT du Périgord, Bastide bien nommée, avec sa montée et sa place accueillante, j'ai fait quelques photos avec mon portable.CADOUIN
Puis la belle montée vers CADOUIN par une corniche, c'est superbe, un arrêt devant l'Abbaye ou se trouve un marché aux fleurs ce jour là. Encore une bosse et l'on sera au BUISSON, 3 kms de descente cela fait plaisir. Il y a eu encore une petite bosse avant le gîte.
Chambre , douche et bière avant le repas bien convivial, l'organisation est parfaite.

09 Mai : 216 kms

Le petit déjeuner est copieux, croissant , Chocolat, céréales, pain, confiture , beurre, jus d'orange : j'ai fait le plein pour la journée.
Il faudra remonter les 3 kms vers CADOUIN pour chauffer. Après cela descend jusqu'à Lalinde, Sur la Dordogne les cygnes se planquent derrière les ilots.
Direction St Néxans en longeant la rivière, mon compagnon de route sera Guy de Monségur (notre doyen de la rando) nous avons causé.A partir de Mombazillac, ça se corse. Après la montée du château, je pensais que l'on descendait sur Ferrière mais en regardant mieux le road-book j'ai dû me taper le moulin de Malfourrat puis Pomport et Sigoulès " la vache !"Le moulin de Malfourrat
Vue depuis le Moulin sur BERGERAC
Après je savais où je passais, plat j'usqu'à PESSAC/Dgne puis les bosses de GENSAC et  au dessus de CABARA ou le bitume étai neuf.
BRANNE ! bon apétit !
Traversée de l'Entre 2 Mers sur mes routes d'entrainement, là pas de problèmes. J'ai bu une bière à Portets et refait le plein de flotte, il a fait chaud.
J'ai suivi tout le circuit jusqu'après Gazinet et je suis rentré à St Médard par là où je connaissais. Je suis arrivé à la fin de la remise des récompenses, Matabiau (mon vélo) a eu droit à une coupe et moi à un tee-shirt, je crois qu'ils ont cru que l'on y arriverait pas ; mais c'était mal nous connaître.
Merci à l'équipe de l'ASSM pour cette superbe rando bien organisée et à la prochaine édition...

Publié dans guidontargonnais

Commenter cet article